19

J'aime!
J’aime!

19

Valérie Auger et Alexandre Brissette-Dinelli, deux enseignants de 6e année de l’école du Grand-Chêne à Sainte-Julie, ont engagé leurs élèves dans une démarche d’écriture dans le cadre du concours Histoires collectives. Cette activité vécue avec les élèves a permis d’approfondir des valeurs importantes pour le groupe tels le respect, l’engagement, l’effort, la solidarité et l’autonomie.

Lorsque les deux enseignants ont parlé du concours Histoires collectives à leurs élèves, ils ont tout de suite accepté avec enthousiasme. Ils ont d’abord parcouru les biographies des quatre auteurs canadiens participant à ce concours. Ensuite, ils ont choisi le texte qu’ils allaient poursuivre. Leur choix s’est arrêté sur celui de Laurence Aurélie, une auteure québécoise, non pas en raison de ses origines, mais pour le thème exploité et aussi parce qu’un des personnages parle anglais dans le texte et qu’il y avait un élève bilingue dans la classe. Ils ont pensé que ceci enrichirait leur œuvre collective.

En une semaine, ils ont composé une première version personnelle. Suite à la lecture des diverses versions, et ont élaboré un plan d’écriture. Pour chaque étape du plan, les élèves divisés en sous-groupe ont écrit leurs idées. Par la suite, ils ont fait un retour en grand groupe et ont sélectionné les passages les plus captivants. Un petit comité était responsable de rassembler les idées afin que le texte prenne forme.

Les élèves ont travaillé très fort sur ce projet et c’est avec fierté et joie qu’ils ont appris que leur texte avait été pigé. Ils ont ainsi gagné 250 $ de livres d’auteurs canadiens qu’ils ont très hâte de découvrir.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres