65

J'aime!
J’aime!

65

La municipalité de McMasterville et la Commission scolaire des Patriotes (CSP) ont souligné aujourd’hui le début des travaux de reconstruction de l’école La Farandole sur un terrain adjacent à l’École d’éducation internationale (ÉÉI). L’événement a eu lieu en présence de M. Gilles Plante, maire de McMasterville, Mme Hélène Roberge, présidente de la CSP, M. Philippe Guénette, commissaire, M. Sylvain Giguère, président du conseil d’établissement, M. Robert Chauveau, directeur de l’école, Mme Nathalie Chenette, directrice adjointe de l’école, ainsi que plusieurs élèves de l’école La Farandole.

Rappelons que l’immeuble Les porteurs d’espoir de l’école La Farandole, qui était situé sur la 3e Avenue, a été complètement détruit par les flammes le 11 juillet 2014. À la suite de cet incendie, la CSP a entrepris les démarches pour reconstruire une école de plus grande capacité permettant de réunir sous un même toit les élèves des deux pavillons de La Farandole, soit Les porteurs d’espoir et le pavillon Du nouveau monde, situé dans l’immeuble de l’ÉÉI.

La nouvelle école sera ainsi située sur le boulevard Constable et comptera 21 locaux, un gymnase à deux plateaux, deux locaux de service de garde et tous les autres locaux de service requis pour une école primaire de cette dimension.

« Puisque notre priorité a toujours été nos enfants, notre municipalité peut se réjouir de cette reconstruction adaptée aux réalités du jour. Au nom du conseil municipal et de la direction, je remercie la population mcmastervilloise de sa confiance en notre volonté et motivation à faire des choix d’intérêts collectifs » a mentionné le maire de McMasterville, M. Gilles Plante.

« C’est avec une immense joie que nous marquons aujourd’hui le coup d’envoi des travaux en présence d’élèves et de représentants de l’école et de la communauté » se réjouit la présidente de la CSP, Mme Hélène Roberge. « Nous sommes d’autant plus heureux que ce projet de reconstruction présente la solution la plus optimale pour nos élèves, soit celle d’être en mesure de tous les réunir sous un même toit et à proximité de leur quartier ».

En attendant l’ouverture de la nouvelle école primaire, qui est prévue à la rentrée 2016, l’école au Cœur-des-Monts à Beloeil partage son bâtiment avec l’équipe et les élèves du pavillon Les porteurs d’espoir pour une deuxième année consécutive.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres