0

J'aime!

Lors du congé pédagogique de janvier dernier, les élèves du service de garde Quap-ti-Vents de l’école Aux-Quatre-Vents à Sainte-Julie ont vécu une journée très animée à Pantoufville, une ville crée de toutes pièces dans le gymnase de l’école où les «jeunes citoyens» ont pu faire mille et une activités intéressantes.  On y trouvait entre autres une bibliothèque, une arcade, un restaurant, un fleuriste, une animalerie, une bijouterie, une galerie d’art et bien plus encore…

«Le nom de la ville est attribuable au fait que les enfants doivent porter des pantoufles. Quand ils portent des souliers de course, les enfants courent;  en pantoufles, ils circulent plus modérément», indique madame Isabelle Boileau, technicienne en service de garde.

Au cours des mois précédants, les enfants de tous les groupes ont fabriqué des articles pour Pantoufville.  Les groupes d’élèves ont confectionné des fleurs diverses, des bijoux, des voitures en carton, des affiches pour annoncer les magasins et les prix des services (décidés par l’équipe du Service de garde, à l’avance), des œuvres pour la galerie d’Art, des animaux, etc.

L’installation des différents commerces et kiosques a été effectuée avant la tenue de l’événement. «La journée venue, les enfants reçoivent de l’argent-jouet.  Ils ont la chance de faire comme les adultes, c’est-à-dire s’acheter des biens et des services.  Mais ils doivent respecter leur budget.  Un montant de 100$ leur est alloué pour l’avant-midi et un autre montant de 100$ en après-midi. De cette manière, on s’assure que les enfants n’ont pas tout dépensé en avant-midi», ajoute madame Boileau. 

Le Service de garde Quap-ti-Vents organise cette activité à tous les deux ans.  «Nos anciens élèves  reviennent vivre la journée en tant que bénévole tellement l’expérience leur a plu», conclut  madame Boileau.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres