71

J'aime!

À l’occasion de la séance publique du Conseil des commissaires du 5 février 2019, la présidente, Mme Hélène Roberge, a dressé un bilan positif de la dernière année scolaire. « Le rapport annuel que nous présentons ce soir à la population met en lumière notre capacité à répondre aux besoins et aux attentes de nos élèves qui sont quotidiennement au centre de nos préoccupations, ce qui traduit bien la force et le dynamisme de tout notre réseau » a expliqué Mme Roberge.

Parmi les faits saillants présentés, mentionnons :

  • que le 1er septembre 2017, la commission scolaire accueillait 417 élèves de plus que l’année précédente, soit un total de 33 273 élèves;
  • qu’à la CSP, les élèves continuent de réussir mieux que ceux de l’ensemble du Québec, avec un taux de réussite à 80 % comparativement à 76,5 % pour l’ensemble des élèves de la province;
  • que le taux de décrochage est stable par rapport à l’an passé, représentant 9,3 %, comparativement à 14,6 % pour l’ensemble du Québec; 
  • l’annonce de la construction de la nouvelle école primaire à Mont-Saint-Hilaire ainsi que les agrandissements de l’école des Cœurs-Vaillants à Contrecoeur et de l’école Ludger-Duvernay à Verchères, dont les travaux sont actuellement en cours;
  • l’implantation du volet pédagogique alternatif à l’école primaire Le Rucher à Sainte-Julie;
  • que la CSP a adopté son nouveau Plan d’engagement vers la réussite : Tous Patriotes pour la réussite! Ce nouvel outil de gouvernance vient porter un regard sur les zones de performance et de vulnérabilité qui caractérisent le parcours scolaire des élèves et qui ont une influence directe sur leur réussite. En créant des liens étroits entre ces étapes, la CSP met en place des meilleures pratiques afin que ses établissements soient des milieux d’apprentissage ouverts, stimulants et sécuritaires. 

Rappelons qu’avec sa grande culture de décentralisation qui favorise la prise de décisions le plus près possible du lieu où elles s’appliquent, la CSP dispose d’un centre administratif qui prend en charge plusieurs services afin que les directions d’école et centres de formation puissent se consacrer à leur rôle prioritaire, soit l’encadrement pédagogique de leur équipe. Tel qu’indiqué dans le rapport annuel de cette année, ce contexte de gestion décentralisée lui a permis d’affecter seulement 3,4 % de son budget aux dépenses administratives.

« Nous sommes fiers de ce que nous avons accompli en 2017-2018 parce que le succès de nos réalisations, nous le devons non seulement à la persévérance et au travail constant des élèves, mais aussi à l’inestimable apport et engagement du personnel, des parents, des bénévoles, des partenaires ainsi que des membres des conseils d’établissement, du Comité de parents et du Conseil des commissaires. Je tiens à remercier sincèrement toutes ces personnes pour leur contribution à nos réussites » souligne Mme Roberge.

Le rapport annuel 2017-2018 de la CSP est disponible en ligne.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres