110

J'aime!
J’aime!

110

C’est avec enthousiasme que les élèves de l’école du Tourne-Vent à Sainte-Julie ont vécu trois jours sur le thème de l’ours polaire, du mercredi 27 février au vendredi 1er mars derniers. En effet, afin de souligner la Journée internationale de l’ours polaire, les élèves ont participé à diverses activités de sensibilisation face à la problématique écologique que subit cet animal en voie d’extinction.

Ce projet a débuté l’an dernier, à la suite des examens ministériels en écriture, dans lequel les élèves de 6e année avaient à créer une journée spéciale concernant une problématique vécue dans le monde et qui leur tenait à cœur. Suite à cela, ils ont eu à concevoir des kiosques pour présenter leurs idées à tous les élèves de l’école. Ces derniers ont voté en majorité pour une journée de sensibilisation ayant pour thème l’ours polaire et le réchauffement climatique. Les deux ambassadrices du projet, Marguerite Boudreau et Alexe Tourville, maintenant rendues au secondaire, ont été invitées à faire un discours lors du lancement de ces journées.

Un comité d’élèves de 6e année a aussi été mis en place afin d’organiser et de promouvoir les trois journées. Il s’agit d’Antoine Leclerc, Christophe Claessens, Jeanne Lavoie, Ketsia Kabasubabu, Anna Chudzia, Èva-Anne Cyr, Sara-Maude Léger et Laurie Cardin. Ils ont conscientisé les autres élèves de l’école ainsi que le personnel sur le fait que les ours polaires sont en grande détresse à cause du réchauffement climatique, que la pollution créée par l’humain fait fondre les glaces et détruit l’habitat de ceux-ci et qu’il est important d’agir afin d’empêcher que ce fléau s’aggrave.

Lors de la première journée, tous les élèves étaient invités à s’habiller en blanc. Ils ont aussi pu entendre de petites capsules informatives sur l’ours polaire, créées par les élèves du comité. Parmi les activités, ils ont pu décorer le hall d’entrée de l’école avec des ours polaires, visionner un film d’animation sur l’ours polaire, pour les plus petits, et un documentaire sur le même sujet pour les plus grands. Il y a aussi eu un moment pour confectionner des tanières ou igloos dans les classes avec des draps. Certains enseignants ont même intégré le français en écriture et en lecture dans leur enseignement.

Les élèves de l’école du Tourne-Vent ont eu beaucoup de plaisir tout en réalisant l’importance d’agir pour le bien-être des ours polaires. Ils souhaitent maintenant que cette conscientisation dépasse les murs de leur école!

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres