Le projet d’une école primaire prend actuellement forme à Mont-Saint-Hilaire. Les travaux de construction débuteront en octobre 2018 et se poursuivront toute l’année afin que l’école puisse ouvrir ses portes à la rentrée 2019.

Cette quatrième école primaire à Mont-Saint-Hilaire pourra accueillir deux groupes d’élèves de l’éducation préscolaire, douze groupes d’élèves de l’enseignement primaire et tous les autres locaux de service requis pour une école primaire de cette dimension.

Nouvelle école primaire à Mont-Saint-Hilaire : plans et vues

Qui ira à la nouvelle école?

En plus d’assurer la supervision des travaux de construction, la CSP planifie la rentrée des élèves pour l’année scolaire 2019-2020, notamment en identifiant les élèves qui iront à la nouvelle école de Mont-Saint-Hilaire. Pour ce faire, une démarche de consultation a été menée afin de répartir les élèves entre les quatre écoles primaires de Mont-Saint-Hilaire et l’école primaire d’Otterburn Park.

Révision du plan de répartition des élèves à Mont-Saint-Hilaire

Qu’est-ce qu’un plan de répartition des élèves par école?

Il s’agit d’un plan qui attribue à chaque école une portion du territoire de la Commission scolaire. C’est-à-dire que chaque école se voit affecter un territoire distinct qui comprend un ensemble de rues déterminées. L’école en question devient l’école de secteur pour les élèves qui habitent ces rues.

Démarche de révision du plan de répartition

Une consultation en deux étapes a été réalisée auprès des conseils d’établissement et des parents des trois écoles primaires de Mont-Saint-Hilaire et celle d’Otterburn Park.

Consultation en deux étapes : du 24 avril au 8 juin 2018

Pour en savoir plus sur la démarche menée et prendre connaissance des documents déposés en consultation, cliquez ici.

Décision : 26 juin 2018

Les membres du Conseil des commissaires ont adopté le nouveau plan de répartition des élèves de ce secteur qui sera en vigueur à compter de l’année scolaire 2019-2020. Celui-ci est constitué de l’hypothèse 1A avec les modifications suivantes :

  • la « rue des Français » est associée à la Nouvelle école primaire ;
  • une portion de la « rue de l’Atlantique (numéros 565 et moins) » est associée à l’école Au-Fil-de-l’Eau ;
  • une portion de la « cour de la Raffinerie (numéros 565 et moins) » est associée à l’école Au-Fil-de-l’Eau.

Ces modifications proviennent des hypothèses 2A et 2B qui étaient également en consultation officielle.

Les commissaires ont pris leur décision en considérant l’ensemble des commentaires reçus et les résolutions des conseils d’établissement des quatre écoles primaires du secteur de Mont-Saint-Hilaire/Otterburn Park (les écoles Au-Fil-de-l’Eau, de l’Aquarelle, de la Pommeraie et Notre-Dame). Ceux-ci ont tenu un sondage unique auprès de tous leurs parents, auquel 351 personnes ont répondu.

  • École de l’Aquarelle en faveur de l’hypothèse 1A;
  • École Au-Fil-de-l’Eau en faveur de l’hypothèse 1A et 1B avec des modifications constituées des hypothèses 2A et 2B;
  • École Notre-Dame en faveur de l’hypothèse 1B;
  • École de la Pommeraie de l’hypothèse 2B.

Pour savoir quelle sera votre école de secteur pour l’année scolaire 2019-2020, nous vous invitons à consulter les bottins des rues pour 2019-2020.

Quels sont les impacts?

La révision d’un plan de répartition des élèves dans une ville, partie d’une ville ou regroupement de villes signifie que certains élèves devront changer d’école de secteur en fonction de leur lieu de résidence. En effet, avec le nouveau plan de répartition, certaines rues seront réaffectées au territoire d’une autre école.

Par cette révision, il est possible également que certains élèves qui ont fait l’objet d’un transfert, volontaire ou obligatoire, pour cause de surplus ne soient plus assurés de terminer leur scolarité dans leur école d’adoption. Pour en savoir plus sur l’admission et l’inscription des élèves de la CSP, nous vous invitons à consulter la Politique relative à l’admission et à l’inscription des élèves pour l’année scolaire 2018-2019.

Mesures transitoires

Afin de limiter les impacts liés à un changement d’école en vertu de ce nouveau plan de répartition, des mesures transitoires sont prévues à la Politique relative à l’admission et à l’inscription des élèves pour l’année scolaire 2018-2019.

Celles-ci prévoient que :

Les parents de l’élève de l’enseignement primaire qui, à la suite de la révision du plan de répartition, se verront attribuer une école de secteur différente de l’école que leur enfant fréquentait l’année précédente auront la possibilité de demander le maintien de leur enfant à l’école qu’il fréquentait lors de la révision du plan de répartition. Cette demande sera considérée comme une demande de choix d’école, selon les places disponibles, aux conditions suivantes :

L’élève ayant déjà fréquenté deux écoles au cours de son primaire (excluant l’éducation préscolaire) en raison d’un transfert pour cause de surplus ne pourra être obligé de changer d’école de nouveau en raison du nouveau plan de répartition. Ainsi, si un élève ayant déjà changé d’école au cours du primaire devait de nouveau changer d’école l’année suivante en raison du nouveau plan de répartition, il pourra, au choix de ses parents, demeurer à l’école qu’il fréquente ou aller à la nouvelle école de secteur. Il se verra reconnaître l’assurance de terminer sa scolarité du primaire à l’école choisie, sous réserve d’un déménagement futur.

Pour toute question à ce sujet, veuillez communiquer avec le Service de l’organisation scolaire à l’adresse organisation.scolaire@csp.qc.ca.