57

J'aime!
J’aime!

57

11 constructions et agrandissements d’écoles depuis 2011

À l’occasion de son passage aujourd’hui au centre administratif de la Commission scolaire des Patriotes (CSP), la députée de Vaudreuil, Mme Marie-Claude Nichols, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, a annoncé que la CSP est autorisée à réaliser trois nouveaux projets visant à accueillir un plus grand nombre d’élèves sur son territoire. Ces projets d’ajout d’espace sont :

Agrandissement de l’école des Cœurs-Vaillants à Contrecoeur
Ajout d’une classe d’éducation préscolaire, de six classes d’enseignement primaire et agrandissement du gymnase.
Aide financière (incluant une bonification possible pour la réussite éducative) : 6,23 M$

Agrandissement de l’école Ludger-Duvernay à Verchères
Ajout d’une classe d’éducation préscolaire et de cinq classes d’enseignement primaire.
Aide financière (incluant une bonification possible pour la réussite éducative) : 4,52 M$

Construction d’une école primaire à Mont-Saint-Hilaire
École primaire pouvant accueillir deux groupes d’éducation préscolaire et douze groupes d’enseignement primaire, un gymnase et un service de garde.
Aide financière (incluant une bonification possible pour la réussite éducative) : 10,96 M$

Expert en construction et agrandissement d’école 

La présidente de la CSP, Hélène Roberge, a remercié le ministre Sébastien Proulx d’avoir répondu positivement aux besoins exprimés par la commission scolaire et d’en reconnaître ainsi l’expertise. « Après avoir construit, agrandit et même reconstruit pas moins de huit écoles en l’espace de six ans, nous annonçons aujourd’hui que nous démarrons du même coup trois autres projets essentiels pour nos élèves. En fait, depuis 2011, la CSP a obtenu l’autorisation du gouvernement et le financement nécessaire pour concrétiser les 11 projets qu’elle a présentés, soit l’entièreté des demandes déposées. Nous pouvons donc affirmer que nous détenons une très grande expertise, tant dans l’analyse de nos besoins que dans la construction et l’aménagement des écoles. »

Ces investissements sont essentiels pour les élèves de la CSP. En effet, à Contrecœur, Mont-Saint-Hilaire et Verchères, comme dans plusieurs villes et municipalités de son territoire, le nombre d’élèves augmente chaque année, soit plus de 2 500 jeunes sur tout le territoire de la CSP depuis 2011.

Au nom de ceux-ci, ainsi que des membres du personnel des écoles qui se préparent à les accueillir dans quelques jours, la présidente de la CSP a profité de l’occasion pour remercier également les maires des municipalités de Contrecœur et de Verchères ainsi que de la ville de Mont-Saint-Hilaire pour leur appui et leur collaboration dans l’avancement de ces projets d’écoles.

Échéancier 

Pour la CSP, cette annonce ne constitue pas la fin du travail. « En fait, c’est maintenant qu’il commence », a poursuivi la présidente. « Nous sommes déjà en train de planifier notre échéancier, qui prévoit la sélection des professionnels, la conception des plans et devis, les appels d’offres et la réalisation des travaux. Nous devons également déterminer quels élèves iront à la nouvelle école à Mont-Saint-Hilaire et évaluer s’il faudra revoir le plan de répartition des élèves entre les deux écoles primaires de Contrecœur. »

« À la suite de ces différentes étapes qui s’échelonneront sur une période de 24 mois, les trois écoles pourront accueillir leurs élèves », a conclu Mme Roberge. Au cours des prochains mois, la population est invitée à suivre l’état d’avancement des travaux des trois nouveaux projets sur le site Web.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres