1

J'aime!
J'aime!

1

Pour l’année scolaire 2015-2016, la CSP fait face à des compressions budgétaires de 4,7 M$. S’ajoute à cela un résiduel des compressions qui n’ont pas pu être réalisées en 2014-2015, de 1,5 M$.

Au total, la CSP doit donc effectuer des compressions de l’ordre 6,2 M$ au cours de l’année qui vient.

Pour y arriver, le Conseil des commissaires a adopté lors de sa séance du 26 mai un plan de réduction des dépenses d’un total de 3 046 680 $. Seront également mis en vente des bâtiments et terrains excédentaires dont la valeur est évaluée à 3 M$.

Les compressions de cette année s’ajoutent à celles subies depuis l’année 2010-2011. Au total ce sont 18 M$ qui ont ainsi été coupés de façon récurrente dans le budget annuel de la CSP, qui est de 316 M$ par an.

Face à l’importance de ce montant et compte tenu que 80 % du budget de la CSP est consacré au salaire de ses employés, il est devenu inévitable de procéder à des abolitions de postes ou à la diminution du nombre d’heures travaillées par certains employés. Toutes les classes d’emploi sont touchés, ainsi que tous les établissements, écoles, centres de formation et services administratifs.

Le Conseil des commissaires a par ailleurs adopté lors de sa séance du 26 mai une résolution afin de dénoncer ces compressions et réclamer un réinvestissement dans le réseau de l’éducation publique du Québec.

Le budget 2015-2016 de la CSP sera adopté lors de la séance du 23 juin 2015.

Plan de réduction des dépenses – Mesures pour l’année 2015-2016
Résolution du Conseil des commissaires dénonçant les compressions

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres