0

J'aime!
J'aime!

0

Dans la semaine du 21 septembre, le personnel syndiqué de la Commission scolaire des Patriotes a voté en faveur d’un mandat de grève de six jours, soit une journée à la fois ou plusieurs sans interruption. Ce mandat de grève a été confié à leur syndicat local qui pourrait l’exercer au cours des prochaines semaines selon l’état des négociations entre les représentants syndicaux et le gouvernement du Québec.

Précisons qu’avant de tenir une journée de grève, chaque syndicat local doit transmettre un avis écrit à l’employeur au moins sept jours avant le moment où il entend exercer son droit de grève. Jusqu’à ce jour, la Commission scolaire des Patriotes n’a pas reçu un tel avis. Conséquemment, il n’y aura pas de journée de grève le 30 septembre prochain. Les services seront donnés de la façon habituelle.

Par ailleurs, la grève annoncée dans les médias pour le 30 septembre prochain sera déclenchée par les membres de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE). Or, les enseignants de la Commission scolaire des Patriotes ne sont pas représentés par cette Fédération, mais par le Syndicat de Champlain (CSQ), membre de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE).
En cas d’annonce de grève, la Commission scolaire des Patriotes communiquera avec les parents et les élèves adultes qui ont transmis leur courriel à leur établissement scolaire et diffusera l’information sur son site Web.

Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec votre direction d’établissement scolaire.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres