0

J'aime!
J’aime!

0

Afin de soutenir les intervenants qui œuvrent auprès d’élèves autistes, l’école Arc-en-ciel à Sainte-Julie vient de mettre sur pied un nouveau projet en ergothérapie qui s’échelonnera sur 25 semaines. Au cours de cette période, les élèves pourront compter sur les services d’une ergothérapeute alors que les membres du personnel qui travaillent auprès d’eux seront mieux outillés pour répondre à leurs besoins.

Ce projet a été élaboré par l’enseignante Julie Desaulniers qui travaille depuis 12 ans auprès d’enfants de 5 à 8 ans éprouvant un trouble envahissant du développement. L’idée lui est venue l’automne dernier après avoir constaté que l’école avait grand besoin d’une ergothérapeute pour aider ces élèves qui vivent des difficultés importantes. «Les autistes éprouvent divers problèmes sensoriels qui leur donnent du mal à assimiler les informations transmises par leur sens. Ils sont perturbés par trop de stimulis sensoriels.  L’intervention d’une ergothérapeute permet aux élèves de maintenir un confort sensoriel et les rend plus disponibles à l’apprentissage», dit madame Desaulniers.

Grâce à la généreuse contribution financière de 7 400$ de La fondation pour les enfants-Le choix du Président, le projet a pu démarrer cette année. Les services sont offerts, deux heures par semaine, par les ergothérapeutes Annie-Claude Grenier et Josée Leblanc. «Nous sommes très heureux de la concrétisation de ce projet qui apporte un support aux membres du personnel et qui permettra aux élèves de bénéficier de services qu’ils ont besoin», mentionne monsieur Yves Vézina, directeur de l’école Arc-en-ciel.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres