0

J'aime!
J’aime!

0

En septembre 2012, des éducatrices du service de garde et deux enseignantes du préscolaire de l’école du Grand-Chêne à Sainte-Julie ont initié un projet de correspondance avec des élèves de maternelle de l’école communale de Warisoulx en Belgique. Pour ce faire, les deux écoles ont échangé trois personnages en peluche. A chaque fin de semaine, trois élèves par école accueillaient dans leur famille les peluches en voyage et avaient pour mandat de leur faire découvrir le pays visité. Les parents étaient alors invités à compléter un carnet de voyage dans lequel ils consignaient des commentaires, des anecdotes et des photos du séjour.

Tout au long de l’année scolaire, les deux groupes, belges et québécois, ont échangé des messages et des photos par courriel et ils ont même eu des conversations en direct par voie électronique grâce à l’implication des deux enseignantes.

Ce projet a connu un tel succès qu’au cours de l’année, la directrice de l’école de Warisoulx, Anne Moreau, et l’enseignante, Virginie Bodart, ont invité les participants à venir faire un court séjour en Wallonie. Deux familles ont accepté l’invitation et à la fin des classes, ils partaient avec les peluches ambassadrices à la rencontre des élèves belges.

Les enfants ont vécu à la manière des élèves belges et rencontré des gens chaleureux, accueillants, fiers de leur culture et ouverts à connaître davantage le Québec. Avec leurs parents, ils ont séjourné dans des familles dont les enfants avaient participé au projet. Un séjour inoubliable au cours duquel ils ont pris part à des activités organisées par l’enseignante et la directrice de l’école de Warisoulx telles qu’une expédition d’une journée au parc de Chevetogne, une journée de classe régulière et une fête sous le chapiteau. Celles-ci étaient financées par la commune de la Bruyère. Devant tant d’enthousiasme et de succès, le bourgmestre de la commune et ses conseillers ont manifesté leur appui pour que cette aventure se poursuive dans les prochaines années.

L’école du Grand-Chêne tient à remercier Élise Turcot, éducatrice du service de garde, pour avoir initié ce projet d’ouverture sur le monde.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres