0

J'aime!
J'aime!

0

Après avoir présenté au ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport un avis concernant le scénario de redécoupage de son territoire pour annexer les villes de Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville à la Commission scolaire Marie-Victorin, la Commission scolaire des Patriotes (CSP) est rassurée d’apprendre qu’il n’est plus question de redécouper son territoire.

En effet, c’est ce que le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, monsieur Yves Bolduc, a répondu par écrit le 10 février dernier à monsieur Jean-Marc Fournier, leader parlementaire de l’Assemblée nationale, en lien avec le scénario de redécoupage du territoire de la CSP. Il a indiqué que bien qu’il soit toujours en consultation au sujet de regroupements de commissions scolaires, « (…) il n’est plus question de redécoupage de commissions scolaires mais plutôt de regroupements, de fusions de commissions scolaires dans le respect de l’intégrité des territoires (…) », confirmant ainsi ce qu’il avait déjà déclaré.

Plus particulièrement, concernant la CSP, M. Bolduc a précisé : « En ce qui a trait à la situation de la Commission scolaire des Patriotes, je tiens à vous informer que le scénario actuel ne prévoit aucune modification ou regroupement touchant cette commission. » Une déclaration qui a aussi été confirmée à la suite de plusieurs échanges entre les représentants de la CSP et le cabinet du Ministre.

La présidente de la CSP, Hélène Roberge, remercie le Ministre pour l’ouverture et l’écoute démontrées à travers sa démarche de consultation. « Avec le maintien du territoire actuel, nous sommes confiants d’être en mesure de continuer d’assurer le bien-être des élèves, la qualité des services de proximité, et ce, dans un souci de respect des deniers publics. »

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres