31

J'aime!
J’aime!

31

Le 1er novembre dernier, la Commission scolaire des Patriotes (CSP), le Syndicat de Champlain (CSQ) et l’Université de Sherbrooke ont procédé au lancement d’une vidéo intitulée « Un mentorat réflexif pour soutenir l’insertion professionnelle ». Cette vidéo a été réalisée à la suite d’un projet de Chantier 7 (Programme de soutien à la formation continue du personnel scolaire) subventionné par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et vécu à la CSP, sous la direction de Céline Garant et Marie-Josée Dumoulin, professeures à l’Université de Sherbrooke ainsi que de Marie-Hélène Fréchette, conseillère pédagogique à la CSP.

Ce projet de collaboration entre le milieu scolaire et universitaire a consisté à créer et offrir une formation sur le mentorat réflexif à 37 enseignants mentors de la CSP. Cette formation a abordé les réalités de l’entrée en carrière et les fonctions d’un accompagnement mentoral. L’aspect réflexif du soutien offert par le mentor au nouvel enseignant a été au cœur de ce projet qui a d’ailleurs conduit la CSP à redéfinir et bonifier son programme de mentorat.

La vidéo résume cette expérience professionnelle. Dans une alternance entre les témoignages de personnes mentors-mentorées et des responsables du projet, la vidéo présente le contexte de l’insertion professionnelle des jeunes enseignants et le rôle joué par leurs mentors; elle dresse aussi les grandes lignes d’un mentorat réflexif. Elle se conclut en nommant les retombées du projet sur l’organisation scolaire, comme celle d’être aujourd’hui en mesure d’offrir une formation de deux jours aux nouveaux mentors et celle d’avoir éveillé les consciences à ce qu’est et ce qu’exige contribuer au développement du savoir d’expérience des nouveaux enseignants.

« Ce projet a eu un impact important non seulement sur les mentors et mentorés, mais aussi sur mon propre développement professionnel. En ayant participé à l’animation des rencontres, à leur planification, à leur évaluation et au bilan du projet, je me sens plus compétente. Aujourd’hui, même si le projet est terminé, il continue de vivre par le biais de mon travail comme responsable du programme de mentorat à la CSP » a exprimé Marie-Hélène Fréchette, conseillère pédagogique à la CSP.

« Nous avons contribué à l’élaboration du programme de mentorat réflexif et nous sommes en confiance avec celui-ci. Il permet à des enseignants mentors d’aider de jeunes enseignants à trouver leur personnage d’enseignant à eux » a déclaré Richard Bisson, vice-président du Syndicat de Champlain (CSQ).

« Miser sur la collaboration de personnes mentors et mieux encore, leur offrir une formation au mentorat réflexif est un investissement qui en vaut la peine. Cela permet de contribuer à la professionnalisation et à la valorisation de l’enseignement » a conclu Marie-Josée Dumoulin, professeure à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres