X

Grève chez Autobus Rive-Sud inc. ANNULÉE : Veuillez noter que la grève qui devait débuter le lundi 23 avril chez Autobus Rive-Sud inc. pour une durée indéterminée est annulée. Le transport scolaire se déroulera comme à l'habitude.

116

J'aime!
J’aime!

116

Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) a décidé d’adresser deux demandes d’allocation au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) afin d’agrandir l’école secondaire de Chambly pour y accueillir des élèves de la 1re à la 5e secondaire et l’école primaire De Salaberry afin d’y ajouter cinq locaux de classes, un local pour le service de garde et agrandir le gymnase.

Ces demandes d’agrandissement d’écoles sont le résultat d’une analyse demandée par la présidente du Conseil des Commissaires, Hélène Roberge, lors de la séance en ajournement du 30 janvier dernier. En effet, en raison de nouvelles prévisions démographiques reçues du MEES quelques jours avant cette séance, Mme Roberge avait annoncé que celles-ci estimaient un nombre accru d’élèves pour les cinq prochaines années sur le territoire de la CSP. Elle avait alors expliqué que les prévisions officielles par municipalité devraient être disponibles en mars et que celles-ci permettraient de faire une évaluation spécifique pour Chambly et Carignan d’ici la fin du printemps.

Croissance du nombre d’élèves à la CSP 

Ces données, reçues le 8 mars 2018, prévoient pour 2018-2019 une augmentation de 510 élèves au secondaire pour l’ensemble du territoire de la CSP. De ce nombre, 127 (25 %) proviendront de Chambly et Carignan, un secteur qui présente une importante densité urbaine en développement. Cette croissance démographique au secondaire se poursuivra sur une période de six années pour atteindre 2 279 élèves de plus sur l’ensemble du territoire de la CSP en 2023-2024.

Afin d’avoir une perspective plus complète, la CSP a également analysé les prévisions au primaire pour les villes de Chambly et Carignan. Celles-ci démontrent qu’il manquera entre 12 et 20 locaux dans ce secteur sur les cinq prochaines années. Lors d’une rencontre tenue à la mi-mars, les représentants de la CSP et de la ville de Chambly ont convenu d’une vision partagée sur les enjeux d’espace dans cette ville et les solutions pour y répondre À cette occasion, ils ont considéré que le choix le plus propice est celui d’agrandir l’école primaire De Salaberry.

Deux demandes déposées en priorité 

Habituellement, les demandes de construction et d’agrandissement d’écoles doivent être transmises chaque année en août au MEES. Toutefois, selon les informations obtenues lors d’échanges récents entre la CSP et le Ministère, une demande pour la situation particulière de Chambly pourrait être considérée rapidement. De plus, les représentants de la Coalition 4e / 5e secondaire Chambly ont indiqué avoir reçu des informations à l’effet qu’une telle demande serait recevable. Dans ce contexte, le Conseil des commissaires a décidé de ne pas attendre le Plan québécois des infrastructures (PQI) 2019-2029 pour déposer ces demandes, mais plutôt de le faire dès maintenant dans le cadre de celui en cours, soit le PQI 2018-2028.

Prochaine étape :  analyse du territoire 

L’analyse de tout le territoire de la CSP se poursuivra au cours des prochaines semaines en vue d’orienter les décisions des commissaires afin de déterminer si de nouvelles demandes seront présentées au MEES pour le prochain PQI 2019-2029. Le Conseil se penchera sur ces enjeux lors des séances prévues au début de la prochaine année scolaire.

La présidente de la CSP, Hélène Roberge, est confiante que les démarches entreprises pour ces deux agrandissements vont se conclure positivement. « Nous avons mené à terme et avec succès pas moins de onze projets de construction et d’agrandissement d’écoles depuis 2010. Nous pouvons donc affirmer que nous détenons une bonne expertise en la matière et que nos demandes reposent sur des éléments solides. »

Mme Roberge a indiqué que la Commission scolaire allait poursuivre ses actions auprès du gouvernement afin d’obtenir l’autorisation et le financement pour lancer ces deux projets. « Les élèves de Chambly ont besoin de ces nouveaux espaces. »

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres