0

J'aime!

Le Centre de formation du Richelieu a profité de la quatrième Semaine québécoise des adultes en formation pour lancer sa campagne «Ma formation, une garantie pour la vie». L’établissement, qui possède un point de service à l’école secondaire De Mortagne à Boucherville, espère convaincre un plus grand nombre d’adultes plus âgés à retourner sur les bancs d’école. «Notre but est vraiment de rejoindre les adultes de 24 ans et plus car les plus jeunes viennent plus spontanément nous voir. La majorité de nos élèves est âgée de 16 à 24 ans et on se rend compte qu’on est peu connu dans la population plus âgée», indique Simone Bouchard, directrice adjointe.

Pour plusieurs, la difficulté d’aider leurs enfants dans leurs devoirs est l’élément déclencheur qui les pousse à retourner sur les bancs d’école. «D’autres ont aussi vécu des échecs pour toutes sortes de raisons tout en continuant de penser qu’ils n’étaient pas mauvais nécessairement. Ils veulent valider qu’ils sont capables, c’est incroyable la fierté qu’ils ont», souligne-t-elle.

Les personnes qui s’inscrivent au centre de formation vont y chercher un diplôme d’études secondaires ou encore des cours préalables à une formation professionnelle ou collégiale. L’approche est très différente de la classe traditionnelle puisque l’enseignement est individualisé, ce qui convient mieux à certains élèves. Le centre envisage également d’offrir de la formation en entreprise si la demande est suffisante.

Au total, environ 2000 élèves fréquentent les quatre points de services du centre de formation. Chaque année, 100 à 150 d’entre eux obtiennent un diplôme ou les préalables nécessaires à une formation professionnelle.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres