0

J'aime!
J'aime!

0

La persévérance, particulièrement dans le monde scolaire, est un défi quotidien. Quand une situation personnelle entrave le chemin d’un élève, il importe de souligner ses efforts pour relever le défi. Seuls ou grâce au support d’un enseignant, d’un ami ou d’un parent, les élèves persévérants sont tous des gagnants.

Lors de la 2e édition de la Journée montérégienne de la persévérance, le 21 février, le Centre de formation du Richelieu a tenu à souligner les efforts de tous ses élèves, qui jour après jour, viennent chercher la formation dont ils ont besoin pour garantir leur avenir. «Que ce soit en vue d’obtenir un diplôme d’études secondaires, des crédits pour l’admission en formation professionnelle ou au Cégep, ou encore pour améliorer leurs compétences de base ou connaissances personnelles, ces jeunes et moins jeunes qui fréquentent l’éducation des adultes méritent toute notre admiration et notre fierté pour leur persévérance», a souligné la directrice du Centre, Céline Frenette. «Retourner à l’école après une plus ou moins longue absence démontre déjà une bonne dose de volonté et de courage, et voir nos élèves travailler fort chaque jour pour atteindre leur objectif est une source d’inspiration», ajoute-t-elle.

Des bourses de 500 $ ont d’ailleurs été remises à deux élèves ayant démontré une persévérance hors de l’ordinaire. Simon Dubé, du point de service de McMasterville, Michaël Ouellette, du point de service de Boucherville, ont ainsi été honorés.

Partout en Montérégie, des activités ont été organisées dans le cadre de la journée de la persévérance, mais il importe de souligner la persévérance tout au long de l’année. Un petit mot d’encouragement, l’implication des proches dans l’école ou encore tout simplement la valorisation de la formation sont autant de moyens pour faciliter l’apprentissage et pour contrer le décrochage scolaire.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres