0

J'aime!
J'aime!

0

C’est avec fierté que la Ville de Boucherville a offert un arbre à l’école orientante l’Impact. L’arbre offert est un chêne fastigié. La plantation a eu lieu ce matin à l’école en présence de plusieurs représentants de la Ville et de l’école orientante l’Impact, dont madame Magalie Queval, conseillère du district no 6 et mairesse suppléante; monsieur Éric Carufel, directeur de l’école et de nombreux élèves.

Chaque année, Boucherville offre un arbre à une institution de Boucherville. «Cette année, d’affirmer madame Queval, nous avons choisi l’école orientante l’Impact, afin de lui offrir notre soutien et surtout pour lui souhaiter officiellement la bienvenue au sein de la communauté bouchervilloise, particulièrement dans le Vieux-Boucherville.»

Du côté de l’école, la plantation de l’arbre a donné lieu à une belle mobilisation de la part des élèves et du personnel de l’école. Les deux enseignantes de français 4e secondaire ont créé L’arbre et la poésie, une activité au cours de laquelle les élèves ont eu à composer un poème. Conjointement, et dans le cours d’arts plastiques, les élèves ont construit un grand arbre coloré sur lequel ils ont collé leur poème. On peut admirer l’arbre dans l’aire commune de l’école.

Un grand arbre coloré créé par les étudiants

Tout au long de la cérémonie, on a ressenti la présence des jeunes. «Il était essentiel pour nous, de préciser monsieur Éric Carufel, directeur de l’école orientante l’Impact, de profiter de cette plantation d’arbre pour offrir une place de choix à nos élèves qui, jour après jour, font preuve de détermination et de persévérance. La lecture d’un poème par Alexandra Daraîche, Jade Grenier et Jean-Luc Caron Monette est l’aboutissement de ce beau travail. Je ne veux surtout pas passer sous le silence le bon travail de notre personnel et nos élèves qui ont travaillé bien fort! Je tiens à les féliciter. Je tiens également à remercier la Ville de Boucherville pour son soutien et son accueil».

Rappelons que l’école orientante l’Impact fait partie de la Commission scolaire des Patriotes. L’institution a ouvert ses portes en janvier dernier. Elle accueille des élèves de 15, 16 ou 17 ans qui éprouvent des difficultés à poursuivre leurs études dans un cheminement traditionnel. À la fin de leur formation à cette école, les élèves possèdent les compétences essentielles préalables de 3e ou 4e secondaire et peuvent ainsi accéder à une formation professionnelle.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres