4

J'aime!

Après avoir analysé les 70 avis reçus dans le cadre d’une consultation publique menée cet automne auprès de la communauté de Varennes, le Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes a décidé de modifier le nom de l’école Marie-Victorin pour celui de l’école J.-P.-Labarre, soit le même nom que celui de l’immeuble qui l’abrite.

L’école Marie-Victorin

La Loi sur l’instruction publique prévoit qu’une école est une entité offrant des services éducatifs à des élèves. Ainsi, la commission scolaire accorde à chacune de ses écoles un certain nombre de locaux, situés dans un ou plusieurs immeubles. Un même immeuble peut, par ailleurs, accueillir plus d’une école. Un immeuble peut avoir un nom différent de celui de l’école qui s’y trouve.

Rappelons qu’à la fin de l’année scolaire 2013-2014, l’école primaire Marie-Victorin occupait la totalité des locaux de l’immeuble Marie-Victorin et une partie des locaux de l’immeuble J.-P.-Labarre, à peu de distance l’un de l’autre. Pour sa part, le centre de formation des adultes (Centre de formation du Richelieu) occupait une autre partie des locaux de l’immeuble J.-P.-Labarre.

Au début de l’année scolaire 2014-2015, une permutation a été effectuée pour que l’école primaire Marie-Victorin puisse utiliser la totalité de l’immeuble J.-P.-Labarre et que le centre de formation des adultes (Centre de formation du Richelieu) déménage dans l’immeuble Marie-Victorin. Toutefois, malgré ce changement d’immeuble, l’école primaire Marie-Victorin n’avait pas changé son nom.

La consultation publique

Une demande a été formulée par les descendants de monsieur Joseph-Philippe Labarre afin que l’école primaire, qui occupe depuis un peu plus d’un an l’immeuble portant le nom de leur ancêtre, soit nommée de la même façon. Ceux-ci ont notamment invoqué le rôle historique joué par M. Labarre, qui a assumé les fonctions de surintendant de l’instruction publique.

Selon la Loi sur l’instruction publique, il revient à la commission scolaire de déterminer le nom de chacune de ses écoles et de chacun de ses immeubles. Aucune modalité particulière de consultation n’est prévue. Cependant, la façon de faire établie à la Commission scolaire des Patriotes depuis quelques années consiste à consulter le milieu.

Le résultat de la consultation

Au terme d’une consultation publique concernant la pertinence, ou non, de changer le nom de l’école Marie-Victorin, les commissaires ont pris en considération les 70 avis reçus, dont la majorité s’exprimait en faveur d’un changement de nom pour l’école J.-P.-Labarre.

« Le Conseil des commissaires a reconnu l’importance de continuer à honorer la mémoire de monsieur Joseph-Philippe Labarre pour sa contribution importante au développement de l’éducation publique au Québec, » a expliqué Hélène Roberge, présidente de la Commission scolaire des Patriotes.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres